Il y a un fossé…

En lisant cette parution, de l’évangéliste Reinhard Bonnke (voir ci-dessous), je suis subjuguée et inspirée, par sa description si simple et si juste, de l’œuvre de Jésus-Christ, à la croix.

Ce qui m’interpelle fortement, c’est comment il explique qu’avec Christ c’est simple.

Et je suis frappée par le décalage entre ce que l’on vit, nous chrétiens, et ce que la Parole nous encourage, à croire, à faire.

Cette courte pensée, je l’intitule : Il y a un fossé…

Il y a un fossé, entre les œuvres, que nous pensons devoir « produire », pour mériter de Dieu ; mériter le salut, mériter la bénédiction, mériter la guérison, mériter la puissance, mériter le travail, mériter le bonheur ect… alors que la pensée de Dieu, et toute autre. Il nous dit de « croire seulement » pour citer l’article de l’évangéliste, d’accepter ce qu’Il a fait pour nous a la croix, car tout est accompli ! Jésus-Christ nous a déjà acquis toutes ces choses :  salut, santé divine, travail, puissance…

Nous nous débattons beaucoup, car en réalité, nous sommes soit ignorants ou pas conscients, de ce que Christ nous a acquis à la croix ! Et nous pensons que nous avons des efforts à faire.

Il n’y a pas d’efforts à faire car Christ à TOUT fait, Il nous demande seulement d’accepter et d’être dans le repos de la foi !

 

Il y a un fossé, lorsque nous pensons, que tout ce que Dieu nous demande est trop dur, inaccessible.

« On a l’impression que la foi “crois seulement” est en quelque sorte hors de notre portée. L’étiquette de prix impossible, attaché à la puissance et la bénédiction de Dieu, est là seulement parce que c’est nous qui l’avons mis. » Extrait de l’article

Tout ce que Dieu nous demande de faire, est possible, car Il a déjà mis en nous la ressource, Il nous a déjà donné la capacité, par le Saint-Esprit en nous.

Dieu ne nous demandera jamais de faire quelque chose, sans nous en donner le moyen.

N’oublions pas que la foi, est un don de Dieu, elle ne vient pas de nous.

Alors soyons conscients de ce don, en nous, et exerçons le !

 

Il y a un fossé, entre notre manière de pensée, bien souvent religieuse, et la pensée de l’Esprit de Dieu.

Encore une fois, ce n’est pas à force d’efforts, de rituels, d’habitudes sévères, que nous auront des résultats avec Dieu, ou que nous Lui plairons, mais l’Esprit Saint, nous exhorte plutôt, à Lui faire confiance, à accepter les faits établis (l’échange divin à la croix), et à se reposer dans Son œuvre parfaite et totale !

Il y a un fossé, car nous pensons souvent, que nous ne sommes pas assez saint, nous pensons que « Si tu veux un réveil, si tu veux des miracles, si tu veux le meilleur de Dieu, alors il y a un prix à payer », nous pensons que devons nous consacrer davantage, prier plus, jeûner plus.

« C’est comme si les réveils, les miracles, ou le meilleur de Dieu étaient les récompenses pour un mode de vie “plus saint que toi.” Extrait de l’article

Oui en effet, il y a un prix à payer, si nous voulons voir les âmes revenir à Christ, dans le sens où il va falloir renoncer à soi, accepter de faire la volonté de Dieu au lieu de la nôtre, mais en aucun cas, nous avons a souffrir pour vivre le réveil, être délivré, être guéri, faire des miracles en Son Nom, c’est la normalité pour tout enfant de Dieu !

« Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues; ils saisiront des serpents; s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris.  » Marc 16.17-18

C’est notre statut d’enfant de Dieu, qui nous confère cela, et pas nos efforts personnels, c’est ce que nous dit la Parole.

Et je terminerai par citer l’évangéliste Reinhard Bonnke, qui dit :

 « Au lieu de dire Christ “seul,” nous le remplaçons avec un badge de la spiritualité exceptionnelle et bien avancée. »

Cette phrase, moi personnellement, me fait beaucoup réfléchir, car elle résume la pensée de beaucoup d’entres nous, elle est très révélatrice.

Prenons le temps, de revoir nos croyances, en nous posant les bonnes questions ;

Ai-je la bonne perception de Dieu ?

Suis-je, dans la bonne interprétation de la Parole de Dieu ?

Ai-je bien compris mon identité, d’enfant de Dieu ?

Suis-je tout simplement dans la vérité ?

« L’œuvre du Calvaire est plus que suffisante. Prend-la. » Extrait de l’article de Reinhard Bonnke

Article de Reinhard Bonnke

Sans doute, chaque lecteur de la Bible désire avoir la foi comme “les Ecritures disent.” Quels merveilleux résultats qu’il y aurait si l’on “crois seulement. » Pourtant, beaucoup se disent, « Seulement? Si seulement je pouvais! » Mais Jésus, lorsqu’Il a dit, “Crois seulement, » ne s’adressait pas à un groupe de personnes élite, super-riches spirituellement. On a l’impression que la foi “crois seulement” est en quelque sorte hors de notre portée. L’étiquette de prix impossible, attaché à la puissance et la bénédiction de Dieu, est là seulement parce que c’est nous qui l’avons mis. Au lieu de dire Christ “seul,” nous le remplaçons avec un badge de la spiritualité exceptionnelle et bien avancée. Pourquoi placer Sa bonté hors de notre portée? Pourquoi essayons-nous de dire à Dieu ce qu’Il doit faire? Les bénédictions de Dieu sont des dons, et avec les dons nous ne pouvons pas se vanter de ce que nous avons fait. Est-ce possible qu’en ce faisant nous favorisons les mythes populaires qui disent: “Si tu veux un réveil, si tu veux de miracles, si tu veux le meilleur de Dieu, alors il y a un prix à payer.” C’est comme si les réveils, les miracles, ou le meilleur de Dieu étaient les récompenses pour un mode de vie “plus saint que toi.” Où se trouve une telle doctrine dans la Bible? Les œuvres? L’œuvre du Calvaire est plus que suffisante. Prend-la. Que Dieu te bénisse. REINHARD BONNKE

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s